Le Club d'AppAs — Un cercle fermé ouvert aux foules rieuses

Catégorie Sociétalisme

Si tu es grognon, file des gnons

Les neufs organisations syndicales de retraités manifestaient, le 28 septembre 2017 contre la hausse de la CSG.

Jour de grogne sur les retraites : la réforme du gouvernement passe mal auprès des Français. Certain font « grumf », d’autres « greugn » ou « grâouar» . Quelques uns jappent de-ci, de-là en agitant des pancartes barrées de grands « GRRRRR » en lettres rouges. Un petit groupe isolé, rassemblé en cercle, ne cesse de grouiner (oui, grouiner comme les cochons) sous les arbres, exécutant ce qui ressemble à une sorte de fest-noz breton, en plus compact mais en moins inquiétant quand même. Des brâmeurs passent en trombe comme s’ils traversaient une route nationale en forêt, mais on les soupçonne franchement, ceux-ci, de se donner un genre. Des barrissements lointains de retraités de la magistrature parviennent en échos le long des façades d’immeubles. Fortement massé devant l’Assemblé Nationale (par des spécialistes thaïlandaises), le collectif SOS Retraites rejette les propositions d’amendement que leur envoient les députés. Les secours ont déjà évacué plusieurs personnes blessées par des tranches de papier coupant et des coins de classeurs renforcés. Des scènes de guerre civile… Dans une petite rue tranquille de ce quartier familial, un passant, gagné par la fébrilité ambiante, mugit en direction des manifestants « Arrêtez de beugler comme ça ! ». A ses côtés une jeune femme renchérit sur le même thème, mais ses pépiements outragés ont du mal à percer le vacarme. Plutôt philosophe, une riveraine qui tient une boutique éphémère d’œufs au plat durables déclare : « Ils peuvent continuer à grogner comme ça leur chante. Moi, ça ne me dérange pas, tant qu’ils ne se raclent pas la gorge et ne crachent pas par terre. » Effectivement, le risque du grognement prolongé, c’est l’accumulation de mucosités dans la gorge. Comment gérer ces expectorations à venir, comment permettre aux gorges de se racler sans ternir l’image du mouvement ? Autant de questions que les leaders du mouvement devront tirer au glaire. ♦

“Retraités contre CSG” par www.force-ouvriere.fr est sous licence CC BY-NC 2.0

Pour échapper aux dangereux courants littéraires, souquez ferme sur vos rames (de papier)

Iles du Salut, Guyane française - Vue de l'île du Diable depuis l'île Royale

Fans de livres, rejoignez notre communauté de lecteurs nus et hirsutes sur un îlot hostile de l’Atlantique nord équipé d’une plate-forme de rencontre et d’échange en béton précontraint. Liberté totale, bien sûr, de cimenter les amitiés qui naîtront au sein du groupe. Vous apprendrez à reconnaître les auteurs inconnus et à écrire des notes de lecture qui, mises bout à bout, formeront d’enchanteresses mélodies. Vous construirez des ponts avec des piles de livres invendus et deviendrez ainsi des passeurs de culture, une bien belle mission, en effet. Vous attribuerez des prix littéraires qui finiront tous par 99 centimes d’euro. Des spécialistes en menuiserie narrative vous apprendront comment réduire votre roman aux dimensions du cinéma. Si vous tentez de fuir à la nage, les requins de l’édition s’occuperont de vous. La nuit vous aimerez participer aux grands bûchers d’ouvrages qui n’ont pas reçus de coups de cœur de la part de la critique. Vous applaudirez des sarabandes de libraires indépendants et d’enseignants dévolus au culte de Danielpennak. Vous passerez à travers des rotatives offset qui vous donneront des impressions inoubliables. Chaque vendredi soir, un animateur mielleux et célèbre – dont les cheveux mi-longs seront coiffés à la mode romantique – vous présentera en direct les livres que vous devrez lire, sous peine de vous faire casser le dos par la Patrouille des Plieurs. Mais cela n’arrivera pas, car vous êtes, évidemment, un gros lecteur, un ogre bouffi, un dévoreur d’histoires dont les mensonges le nourrissent et tiennent ses peurs à distance. Ne vous avisez pas de ricaner en lisant un roman autobiographique « tendre, doux-amer et drôle ». Sinon c’est dos plié, membres chiffonnés et visage griffonné. Notre communauté de lecteurs nus et hirsutes possède une éthique et un sens des valeurs que nous devons respecter pour continuer de vivre en harmonie sur cet îlot perdu de l’Atlantique nord. Mais je sais que vous en êtes convaincu. Je le lis en vous. ♦

Iles du Salut, Guyane française – Vue de l’île du Diable depuis l’île Royale https://www.travelblog.org/Photos/7295909– copyright. Michele Hutchinson and Scott Maberley

Un jeune, ça a besoin de temps pour se construire

Les ruines d'une église gothique se détachent sur le ciel.

Les 19 et 20 octobre, enfants et parents sont attendus dans 49 monuments de France. Succès auprès des familles depuis vingt ans, l’opération « Monument, jeu d’enfant » permet à nos petits contemporains de découvrir l’histoire de France de façon originale. Leur sont ainsi proposés des jeux de piste, des lectures, des visites costumées et d’intéressants ateliers centrés sur le thème des métiers de la pierre (carrier, artificier, scieur, débiteur), qui leur permettent, selon leur âge et leurs envies (mais aussi, bien sûr, des ressources de chaque site) de démonter qui une tour de château, qui un pan d’église, qui une arche de pont et de se familiariser, ainsi, avec le Patrimoine. De quoi redonner, assurément, un sacré coup de jeune à nos chères « vieilles pierres ». ♦

“Ruined Archway”by heyitsgarrett is licensed under CC BY-NC-SA 2.0

venenatis elit. Lorem sem, amet, ut
Le Club d'AppAs