Le Club d'AppAs — Un cercle fermé ouvert aux foules rieuses

L’élu de ton cœur n’est pas souvent celui des urnes

Mes chers concitoyen.nes, vous avez connu comme moi les immenses difficultés qui ont marqué les précédentes élections municipales. La complexité des procédures de vote, leur opacité et de nombreux soupçons de fraude ont retardé de plus de six mois la proclamation des résultats définitifs. Je ne veux pas que de pareils faits se reproduisent. Ils contribuent à instiller dans notre communauté les ferments du chaos, de la méfiance et de la division (même pas départementale, si je puis risquer une pointe d’humour liée au foot). Aussi ai-je décidé en accord avec le Préfet et le ministère de l’Intérieur de modifier sensiblement la procédure de vote pour les élections de mars prochain. Vous verrez bientôt fleurir dans vos quartiers des affiches portant le slogan « 1 vote = 1 urne ». C’est le mot d’ordre du nouveau mode de scrutin que je souhaite nous voir adopter.

Chacun d’entre-vous, librement, à domicile, tranquillement, dans la calme ambiance du foyer, en mules, en chaussons, en claquettes (avec ou sans chaussettes) ou bien pieds nus, placera le bulletin de son candidat favori dans une urne nominative. Si vous vous appelez Léandre Pâlichuon, votre urne portera la mention « Léandre Pâlichuon ». Si vous vous appelez Tadjina Poivret, votre urne portera la mention « Tadjina Poivret ». Vous comprenez l’idée ? Et toutes ces urnes (qui n’auront rien de funéraire, rassurez-vous !), seront fabriquées sous le contrôle exclusif de la Ville dans des conditions de sécurité maximum, sans aucune possibilité d’y installer un dispositif de trucage. Et elles seront costaudes ! Imaginez de robustes caissons blindés, à quatre parois défensives bourrées de matière ignifuge et de matériaux anti-effraction. Ces superboîtes seront équipées, en face supérieure , d’une fine ouverture à clapet qui se verrouillera aussitôt le bulletin inséré. Au soir du scrutin, les camions des services techniques de la Ville collecteront les urnes pour les déposer dans un hangar de la zone d’activité des Haudais où aura lieu le dépouillement (celui des bulletins et non des contribuables, rassurez-vous !). Grâce à l’ensemble de ces procédures de sécurité sans précédent, vous serez à même, chèr.es concitoyen.nes de me renouveler votre confiance en toute… confiance. Bien à vous. Cordialement.

p.s. : Il avait été envisagé un moment, comme certains d’entre-vous l’on peut-être entendu dire, que chaque votant s’enfermât dans une urne avant d’être transporté au hangar de dépouillement pour y exprimer son vote. Ce projet novateur, initié par mon premier adjoint Jean-Bichou Laquécouette, a été malheureusement abandonné pour des raisons financières, mais je tiens ici à saluer l’implication de cet élu et de son équipe dans la grande réflexion que nous avons menée ensemble sur la nécessaire réforme de notre scrutin. J’informe aussi mes futur.es électeur.ices qu’ils pourront bénéficier, suite à ma réélection et pendant la durée de mon mandat, de réductions tarifaires substantielles et de nombreuses gratuités dans les services municipaux et chez les commerçants partenaires.

“Opportuniste” de Sylke Ibach est sous licence CC BY-NC 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

diam dapibus risus ipsum tristique mi, Praesent sit dolor. Sed ut
Le Club d'AppAs