Le Club d'AppAs — Un cercle fermé ouvert aux foules rieuses

Étiquette Métier-passion

Ne laissons pas fermenter les crises crémières

Thibaut Loinguet, le jeune PDG de From’action, en visite dans un centre de décontamination au mois d’avril 2019.

Votre camembert a fait une mauvaise chute sur le carrelage de la cuisine ? Votre cantal a refusé de se laisser couper ? Votre fromage blanc a mauvaise mine ? Il est temps, je pense, de cesser de tergiverser et de faire appel à des professionnels habilités à gérer ce type de situations. Face aux accidents ou aux pathologies les plus critiques, ils sauront trouver, avec calme et efficience, les meilleures réponses. Votre mimolette est coincée dans la cave et la panique s’empare de vous ? Stop ! Agissez rationnellement et composez – sur tout type de terminal téléphonique – le 01 44 93 60 00. L’équipe de From’action saura vous apporter les meilleures réponses avant même que vous ne vous les posiez. C’est dire si ces experts sont des filles et des gars rapides. Ah… tiens… on abat ma porte à coups de hache… Mais c’est From’action qui vient à mon secours, semble-t-il. Ce doit être parce que j’ai un petit chèvre qui s’est perdu dans la forêt. « Pourquoi ne pas aller directement dans la forêt au lieu de saccager ma maison ! » hurlé-je aux hommes et aux femmes vêtus de combinaisons blanches qui s’agitent en tous sens autour de moi – avec efficacité et professionnalisme. L’un de leurs chefs – que je reconnais à la double rangée de têtes de vaches cousue sur sa manche – ne répond pas à mes questions angoissées mais me fait comprendre sur un ton menaçant que je dois immédiatement composer le 01 44 93 60 00 afin de faire une demande « rétroactive » d’intervention. Avant d’obtempérer, je demande des nouvelles de mon petit chèvre. Une spécialiste, suspendue à un harnais dans la cage d’escalier, éclate d’un grand rire moqueur (ces hommes et ces femmes ont besoin de l’humour pour tenir le coup face au stress) et m’annonce, à ma totale stupéfaction, que le petit chèvre n’est jamais allé dans la forêt comme je le croyais, mais qu’il s’est enfermé au grenier en compagnie d’un demi-brebis. « Oh mon dieu ! » laissé-je échapper, conscient de l’extrême gravité de la situation. J’avoue, dans le même temps, éprouver de la reconnaissance pour l’équipe de From’action qui a si bien anticipé les événements dont mon pauvre petit cerveau de citoyen ordinaire (cerveau ou masse inerte de mozzarella, on se demande…) était à mille années-lumière de soupçonner. « Je ne suis qu’une pauvre croûte sans saveur » m’effondré-je sur l’épaule d’un spécialiste armé d’un imposant canon anti-odeurs. Il demeure immobile et ne tente même pas de me détromper. « Une croûte d’Edam », grince-t-il d’un air dégoûté entre ses dents serrées. ♦

photo – RBNPCC BY-NC-ND 2.0

Curabitur felis Lorem Sed velit, Phasellus in id ante.
Le Club d'AppAs